Pour de nouvelles formes de démocratie

Taux d’abstention record aux élections, désintérêt des citoyen.ne.s pour la chose publique, non prise en compte de l’écologie, conflits d’intérêts, poids écrasant du président de la République en France et de l’exécutif, absence de contre-pouvoirs, manque d’indépendance de la Justice et des médias…

Les « démocraties » occidentales apparaissent aujourd’hui plus malades que jamais. La valorisation de l’idéologie de la compétition et de la personnalisation du pouvoir dans le « jeu » des élections doit cesser. Elle se fait au détriment de la coopération, indispensable au vivre ensemble et à la construction d’un monde commun.

Pour autant, certaines avancées existent : en témoignent les processus constituants récents en Islande, en Équateur. Ces exemples ont bien sûr chacun leurs limites, mais la refondation démocratique n’en est pas moins au cœur de tout projet d’émancipation et de transformation sociale. Elle doit aboutir à la mise en place d’institutions basées sur le respect de deux principes indissociables : le respect des droits et libertés individuelles et collectives ainsi que l’égalité des citoyens.

La démocratie doit être défendue comme une valeur « universelle » qui, si elle ne signifie pas une uniformisation des régimes et des institutions, donne à l’individu des droits, protège les minorités et combat les aliénations. La souveraineté populaire doit être réaffirmée, notamment par le développement d’un pouvoir d’initiative et de contrôle citoyen. Cette souveraineté populaire et cette nouvelle conception de la démocratie seront inscrites dans un cadre indispensable : celui, plus large, des droits des peuples à disposer d’eux-mêmes et à prendre toutes les mesures nécessaires propres à consolider la paix, sur le principe de non agression mutuelle et de non-ingérence mutuelle dans les affaires intérieures, et à affermir leurs liens solidaires, le tout sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion.

Plusieurs sous-commissions composent ce groupe de travail :

La commission « démocratie » :

Le groupe a plusieurs chantiers menés en parallèle :

– un livre sous forme idées reçues et propositions sur la démocratie en cours d’écriture

– une liste de propositions pour l’élection présidentielle de 2017 ?

Contacter : Laure Pascarel et/ou Jean-Pierre Hardy via contact@mouvementutopia.org

La commission « Culture de la Paix» :

Le groupe a plusieurs chantiers menés en parallèle :

– un livre sous forme idées reçues et propositions sur la démocratie en cours d’écriture

– une liste de propositions pour l’élection présidentielle de 2017 ?

Contacter : Laurent Caesar via contact@mouvementutopia.org

Quelques textes sur le sujet :