15 mars : Conférence UTOPIA : De quoi l’effondrement est-il le nom ? Les inégalités au coeur de la catastrophe

mars 13 21:50 2016 Imprimer cet article

à 18h45 à la Maison des Sciences Économiques 106 – 112 boulevard de L’Hôpital – Paris 13ème – Métro : Campo-Formio – salle du 6ème étage

De quoi l’effondrement est-il le nom ? Les inégalités au coeur de la catastrophe

par Renaud Duterme, enseignant, actif au sein du CADTM Belgique, il est l’auteur de Rwanda, une histoire volée , éditions Tribord, 2013 et co-auteur avec Éric De Ruest de La dette cachée de l’économie, Les Liens qui Libèrent, 2014
Discutante :
Lucile Schmid, membre du bureau national d’EELV, et vice-présidente de la Fondation de l’Ecologie Politique

4ème de couverture du livre « De quoi l’effondrement est-il le nom ? » : « Et si notre civilisation était au bord de l’effondrement ? Au regard de notre monde toujours plus inconséquent et complexe, cette interrogation n’est plus réservée aux scénaristes de science-fiction : elle est de plus en plus présente chez de nombreux chercheurs/euses de tous horizons. Les « crises » financière, économique, écologique, climatique, sociale, démocratique, iden- titaire, politique. ne sont-elles que des « crises », ou le mal est-il bien plus profond ? Assiste-t-on à la fin d’un modèle de société qui s’est étendu à l’ensemble du monde en quelques siècles seulement ? Face à cela, aucune politique prônée par les partis de gouvernement n’est capable d’enrayer ce processus. Pour autant, que peut signifier ce concept d’effondrement ? Suivons-nous la trajectoire de l’empire romain ou de la civilisation maya ? Devons-nous voir l’explosion des inégalités et des tensions sociales comme des signes avant-coureurs de cet effondrement ? Ne dissimule- t-il pas un nouvel avatar destiné à masquer les rapports d’exploitation et de domination entre les classes, sous prétexte que l’ensemble de la société serait « dans le même ba- teau » ? Partant de ces questions, ce livre a pour but de questionner cette notion, en particulier sous l’angle de la ségrégation spatiale. On en vient alors à considérer l’effondrement comme un monde de plus en plus fragmenté dans lequel coexistent des personnes ren- fermées sur leur prospérité derrière des murs sans cesse plus hauts, alors que de l’autre côté toujours plus de populations en subissent les conséquences et ne ramassent que les miettes des richesses produites. Une fois analysées sous l’angle de leurs responsables, les turbulences que traverse notre monde et l’amplification annoncée des catastrophes prennent ainsi un tout autre visage, permettant à l ‘auteur de poser les bases d’un nouveau système plus juste et plus durable. »

Inscription (gratuite) en envoyant un mél à l’adresse : inscriptionconf@mouvementutopia.org (ATTENTION ne pas attendre de réponse, les inscriptions sont enregistrées).

La conférence sera diffusée en direct sur Internet. Si vous ne pouvez pas vous rendre physiquement sur les lieux, rendez-vous, le jour de la conférence sur http://www.mouvementutopia.org/

  Categories: