back to homepage

Partenariat avec le Burkina Faso

  • Fin septembre 2022, le changement de gouvernement n’a pas permis de mener à bien
    le projet rapidement
  • Le statut de réfugié climatique discuté en Conseil des Ministres du Burkina
    Faso !
    Ouagadougou, juillet 2022
    Déclaration de Lionel Bilgo, Ministre de l’Education Nationale, porte-parole du
    Gouvernement du Burkina Faso :
    Monsieur le Président, chers collègues
  • Je prends la parole en mon nom et celui de la Ministre de l’Environnement. Nous avons été sollicités par le Mouvement Utopia, un mouvement international écologiste qui défend la liberté de circulation et d’installation et qui propose que le Burkina soit le premier pays au monde à reconnaitre le statut de réfugié climatique. Il s’agit là chers collègues d’une proposition fondamentale. Je propose que le Burkina Faso donne une suite favorable à cette requête et soit le premier pays au monde non seulement à reconnaitre officiellement le 1er réfugié climatique et mais également à proposer un nouveau traité international sur la question.
    Il s’agit d’une reconnaissance qui correspond à la réalité puisque vous le savez, de nombreux agriculteurs béninois fuyant la sécheresse, sont venus s’installer dans
    notre pays et nous les avons accueillis avec bienveillance. Il s’agit donc d’officialiser notre politique d’accueil
  • Les pays du Nord, pourtant directement responsables du dérèglement climatique lié à leurs émissions de CO2, refusent pour le moment d’entrer dans un processus de reconnaissance du statut de réfugié climatique. Symboliquement, il serait donc important que cette initiative provienne d’un pays du Sud.
    Je suggère qu’un décret présidentiel reconnaisse officiellement le premier réfugié climatique avec l’attribution par le Burkina Faso d’un « passeport Utopia » et qu’il
    y ait une prise de parole de notre Président ou de notre Ministre de l’Environnement lors de la prochaine Assemblée des Nations Unies, puis lors de l’Assemblée de
    l’Union Africaine.
    Je propose également que nous annoncions, ici à Ouagadougou, le lancement d’un processus d’élaboration et de négociation d’un traité international sur cette question majeure.
    Monsieur le Président, chers collègues, je suis certain que le Burkina Faso marquerait l’Histoire de l’humanité en ouvrant cette nouvelle voie écologique,
    fraternelle et solidaire.
  • Extraordinaire nouvelle: le co-animateur d’Utopia Burkina Faso est nommé Ministre de l’Education Nationale !

Nous sommes fiers d’annoncer que l’utopien Lionel Bilgo a donc été nommé le 6 mars 2022 Ministre de l’éducation National de l’alphabétisation et de la promotion des langues Nationales. La tâche est immense et vertigineuse mais il s’agit d’une vraie reconnaissance pour le travail entrepris par Lionel depuis des années au service du bien commun. Nous avons hâte de poursuivre nos échanges et nos travaux communs et afin que Lionel puisse nous faire partager son expérience et les orientations politiques qu’il compte mettre en oeuvre.

  • Utopia Burkina Faso est représenté par Moudjibath et Lionel Bilgo (depuis 2020):  Le contrat de partenariat a été signé en octobre 2021 durant l’UE Utopia à Sète.

RÔLE DES CITOYENS DANS LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION :VULGARISATION DES BONNES PRATIQUES

Le but des actions est de permettre une meilleure compréhension par les masses des aspects de la corruption et de son impact sur leur vie. Il s’agira également de partager les bonnes attitudes capables de réduire la propagation des actes de corruption et de motiver les citoyens à s’organiser de plus en plus pour créer les conditions induisant plus de transparence et de redevabilité dans la gestion des ressources des projets et programmes mis en œuvre dans le pays.

 

Quelques exemples de vidéos sur le thème de la corruption :