Retour à la page d’accueil

Partenariat avec Haïti

Représenté par : Ronel Audate
Hébergé par la Ligue pour la défense et le respect des droits de l’homme au Plateau Central, et le club des journalistes, organisation de défense des droits désignée « LIDERDHPC/CJPC »

Convention signée en octobre 2015haiti-carte
Objectifs :
L’organisation des droits humain a pour objectif de contribuer a affirmer la garantie des valeurs et des droits humains, plus particulièrement à concourir a l’évolution et à l’amélioration du service rendu par la justice aux citoyens. Un objectif spécifique est d’œuvrer pour une excellente santé de la population et de lutter pour une meilleure condition de travail des citoyens.
LIDERDHPC organise par exemple des causeries et des campagnes de sensibilisation dans les communes, dans les medias, les carrefours, et quartiers périphériques du plateau-Central avec
des leaders d’opinion, des associations paysannes et des défenseurs des droits de l’homme.

La page Facebook de la médiathèque :https://www.facebook.com/mediatheque.hinche

 

Ci-dessous, nous publions les informations que nous recevons des membres d’Utopia Haïti

  • 11 février 2017 : Premier forum régional sur la proposion de lois portant sur l’accès à l’informationL’institut Panos Caraibes, en collaboration avec le club des journalistes du Plateau Central a organisé son premier forum régional au local de la médiathèque à hinche, Chérival, Rue charlemagne péralte.

    Ce forum de consultation avec les journalistes, associations de journalistes et patrons de presse vise d’une part a informer et sensibiliser ces derniers sur le code d’éthique régissant la pratique du metier de journaliste et d’autre part de faire du plaidoyer et informer les médias/ patrons de presse et les journalistes sur la proposition de loi portant sur l’accès a l’information que le parlement haitien sera appelé é ratifier.IMG_20170211_110207[1]

    Cette activité qui a réuni plus d’une cinquantaine de participantes et participants dont des membres du mouvement utopia ayiti a été l’occasion pour les travailleurs de la presse de faire valoir leur droit d’accès à l’information.

    Ce forum régional vise également a promouvoir des médias solides, objectifs, durables en haiti, tout en favorisant la liberté d’expression.

    Les journalistes ont évoque la déclaration universelle des droits de l’homme qui stipule en son article 19 « tout individu a le droit de chercher, de recevoir et de répandre les informations et les idées par quelque moyen que ce soit »

    En haiti ,cette prescription n’est pas complètement respectée. L’accès à l’information est  une problématique. Nombre de gens éprouvent de grandes difficultés d’accès a l’information. Est-ce est un droit ou un privilège ? tout le monde se pose la question.IMG_0070

    Pour le mouvement utopia Ayiti, l’accès a l’information est  fondamental et les autorites doivent s’entendre a ce que ce  droit soit respecte.

     

  • L’appel d’Edgar Morin en créole, placardé sur les murs de la médiathèque de Hinchehaiti morin
  • Rencontre à la médiathèque de Hinche avec le maire, Jonel Jean-Baptiste, adhérent à Utopia, sur les problèmes qu’il rencontre sur sa commune : manque de  moyens, des écoles à construire, le ramassage et le tri des déchets à organiser, un manque de soutien technique et pourtant une farouche volonté de s’en sortir dans un vrai esprit utopien. De gauche à droite: Ronel Jean Baptiste et Jeff :IMG_7128

 

  • Rapport du mouvement Utopia AYITI SUR LES DÉGATS CAUSÉS PAR L’OURAGAN MATTEW 
  • Du 22 au 25 septembre 2016 : Ronel a participé aux Utopiades en Francemondeutopiades-2016-118
    En moins d’un an le mouvement Utopia ayiti s’ est réellement fait connaitre
     
    Le rapport d’activité : 30 octobre 2015  30 octobre 2016
    <<Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années>>, Utopia Ayiti ne cesse d’accroitre sa réputation malgré les vicissitudes de la vie. Du 30 octobre 2015 au 12 septembre 2016, le mouvement a pu en profiter pour se faire connaitre dans tout le Plateau Central, et dans d’autres régions d’Haïti.
    « Des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue »
    A cours de sa première année d’existence, le mouvement s’est fait connaitre jusqu’aux confins d’Haiti á cause de ses prises de position en faveur du respect des droits de l’homme et de la protection de l’environnement.
    Utopia ayiti a organise régulièrement  des émissions de radio sur <<les causes et conséquences du réchauffement climatique et les droits de la terre >>. Lancées le premier décembre 2015, ces heures d’antennes ont permis a des centaines de jeunes du Plateau central de mieux comprendre la crise environnementale qui menace la survie de plusieurs milliers d’Haitiens.
    Les membres de Utopia Ayiti en a profité de l’occasion pour discuter sur le cop 21 a Paris en vue d’attirer l’attention du public sur le changement climatique et l’urgence nécessité d’exiger au gouvernement Haitien de prendre des mesures appropriées.
    Les membres de Utopia Ayiti organisent tous les mois des débats sur des textes, des documents et des vidéos diffusés par Utopia France.
    L’utopia Ayiti a été invité par La direction changement climatique et la direction départementale du Plateau Central du ministère haïtien de l’environnement le 31 mai dernier a participé aux conférences-débats sur le programme d’appui à la prise en compte du changement climatique dans le développement d’Haïti (AP3C) qui se sont déroulées a hinnche. Utopia a également participé aux débat sur la même problématique aux gonaives ,et ses propositions ont été bien prises en compte.
     
    Dans une note datée du 8 janvier 2016 , le mouvement Utopia s’est prononcé sur la dévastation des plantations de millet en haiti, et sa position oblige le ministère de l’agriculture a réagir immédiatement.
    Utopia Ayiti se lance dans les activités culturelles
    Qui va gagner le prix Utopia Ayiti 2016 ?
     
    La médiathèque de Hinche et le mouvement Utopia Ayiti lancent leur premier concours de texte sur << Choléra et Société>> Une cinquantaine de jeunes ont y participé, et 16 sont retenus.
    Parmi les 16 retenus, le premier gagnant recevra le prix Utopia Ayiti 2016 (une bourse d’étude offert par l’université Jean Price Mars et un jeu de document offert par l’ONG Oxfam. Le deuxième Prix  , une demi bourse d’étude offert par l’université Jean Price Mars et un billet aller et retour Hinche-Santo domingo offert par l’ancien ministre de l’éducation nationale Vanneur Pierre. Le 3e prix, un téléviseur offert par la médiathèque de Hinche et les 14 autres recevront chacun un dictionnaire Petit Robert de la part de Oxfam.
    La remise des prix aura lieu le vendredi 23 septembre au local de la médiathèque de Hinche.
    Ce concours rentre dans le cadre des démarches visant a exiger de l’organisation des nations unis de prendre ses responsabilité pleine et entière pour l’introduction du choléra en Haiti.
  • 7 juin 2016

Participation des membres d’Utopia Ayiti aux débats sur le programme d’appui à la prise en compte du changement climatique dans le développement d’Haïti.

Lire les propositions du mouvement Utopia Ayiti

  • 8 janvier 2016
    Utopia Ayiti consterné par la dévastation des plantations de millet en Haïti Quand la nature nous demande des comptes

Lire le compte-rendu 

  • 4 décembre  2015

Haiti-Environnement: Implication des membres du mouvement Utopia Ayiti dans la lutte pour la protection de l’environnement Utopia Ayiti a débuté son émission sur les ondes de la radio voix paysan Papaye 93. 9 fm ce mardi premier décembre 2015. « les causes et conséquences du réchauffement climatique » est le thème retenu pour cette première émission radiophonique. Face a l’urgence de l’heure, le mouvement Utopia Ayiti veut agir. Dans leur présentation , les membres de la coordination d’Utopia Ayiti ont déclaré que la république Haiti est au bord d’une grave crise environnementale . Sécheresse, inondation, coupe anarchique des arbres et mauvaises gestion des déchets : Telles sont les préoccupation d’une population qui vit entre l’aide des organisations non gouvernementales et l’espoir de trouver un emploi en république dominicaine. Depuis plus d’une décennie, la température ne cesse d’augmenter. Plusieurs espèces d’oiseaux ont déserté dans plusieurs départements du pays, a l’image de la corneille, du ramier et du colibri.

Aujourd’hui, l’eau ne coule plus comme avant, c’est pourquoi elle devient une véritable marchandise que n’importe qui ne peut se permettre payer le luxe de se la procurer.

Nous faisons face a une crise écologique sans précédent,(moins de 2% de couverture végétale), cela diminue considérablement le potentiel de fertilité des sols et le régime pluvieux. Et on s’enlise en même temps dans une crise de production. En dépit de tout cela, beaucoup d’habitantes et habitants s’adonnent a la production du charbon de bois pour subvenir aux besoins de leur enfants. Pour l’heure 85 % de la population utilise le charbon de bois pour la cuisson des aliments. Il en résulte un processus de déboisement dans plusieurs régions du pays. La gestion des déchets est une autre préoccupation Nos villes sont transformées en dépotoirs. Les déchets sont partout. Les canaux, les égouts sont jonchés de déchets et d’autres détritus, ce qui entrave l’écoulement des eaux de pluie et provoque souvent des inondations. Face à ce constat douloureux Utopia Ayiti veut tout faire pour éviter le pire. Des émissions radiophonique une fois par semaine, des conférences , des sit-in, et des marches pacifiques sont envisagés en vue d’exiger le plein respect de l’environnement. Plus d’une trentaine de membres Utopia Ayiti venant des 10 départements géographique du pays se sont réunis hier mardi premier décembre 2015 au local de l’Université, Antenor Firmin, hinche, pour discuter sur leur implication dans la lutte contre le désordre climatique.
utopia_cop_2.jpg utopia_cop_21.jpg Le mouvement Utopia Ayiti profite de la Cop 21 pour s’entretenir sur le phénomène du réchauffement climatique. Les militantes et militants d’utopia ont profité de la cop 21 a paris, pour réfléchir sur les causes et conséquences de cette crise. L’un des principaux objectifs de cette journée de réflexion et de formation était de renforcer les compétences, et les capacités de mobilisation des militantes et militants d’utopia dans cette bataille qui s’annonce difficile. Dans la foulée, la coordination du mouvement a fait des présentations audio-video sur le climat : 50 secondes pour comprendre pourquoi limiter le réchauffement planétaire a 2 degrés, osons agir pour le climat avec les éco-gestes, océan et climat : le niveau monte ce n’est pas une illusion, l’enjeu climatique est notre priorité de nicolas Hulot et tant d’autres présentations audio- video ont été faite pour l’édification de notre connaissance sur la crise climatique.


Plusieurs jeunes professionnels dont des membres du club des journalistes du plateau Central, partenaire d’utopia ayiti y ont fait le déplacement. Au cours de cette journée,les participants et participantes ont pu mesurer l’ampleur du phénomène.


« C’est formidable » on a tant de jeunes qui veulent s’immiscer dans la lutte pour la protection de l’environnement , c’est ce que déclare un militant d’utopia ayiti venant de port-au-prince. Les tenants du mouvement ont discuté également sur le sida qui , selon eux , représente une menace réelle, et les jeunes sont appelés á la combattre.


Avant de clore cette conférence débat, les membres d’utopia ayiti ont pris l’engagement de lutter pour que le droit de l’environnement , l’accès a l’eau, l’accès a la terre, le droit de la terre et l’accès aux droits fondamentaux deviennent une réalité en haiti et partout ailleurs.


  • 3 octobre 2015 :

Le partenariat avec Haïti a été signé lors des Utopiades 2015 * __Ouverture Officielle du bureau Utopia Ayiti__

  • Acitivités prévues en 2015 :

Le premier décembre 2015, l’Utopia Ayiti va débuter avec son émission, libre tribune baptisée « Utopia á l’antenne » sur les ondes de la radio Voix paysan Papaye (Radyo Vwa Peyizan), 93.9 fm, animée par Ronel Odatte et Joram Moncher. Ce sera une émission de débat et de discussion avec des jeunes de la région sur les causes du réchauffement climatique Le 21 décembre 2015, Utopia Ayiti organise une table ronde sur l’impact de la croissance économique sur le climat. Le premier janvier 2016, qui rappelle le 1er janvier 1804, jour de l’indépendance, les militantes et militants Utopia Ayiti seront aux Gonaives ( la cité de l’indépendance ) en vue d’attirer l’attention des autorités de l’état sur la nécessité de respecter et de faire respecter les droits fondamentaux de la population haïtienne, telle que prescrite par la constitution du Pays.