back to homepage

Programme prévisionnel

Jeudi 20 octobre 2022
14h00-14h30  Découverte du domaine et ouverture de l’Université d’été
Projet de société : les débats sur le Manifeste Utopia
Utopia réactualise et réécrit son Manifeste : Après trois années de discussions, de votes et de débats, nous souhaitons voter les derniers amendements avant publication de notre nouveau Manifeste. Construire un projet de société, un projet politique, c’est imaginer et définir les conditions de vie qui permettront à chacun de s’épanouir. Nous revendiquons cette utopie qui considère que la réflexion alliée à l’imagination, que les principes de fraternité combinés à la volonté farouche de s’attaquer aux causes du dérèglement social et écologique, arriveront à fédérer un mouvement fort, solidaire, capable de proposer une véritable alternative au capitalisme. Cette perspective est exaltante. Dans ce monde nivelé et uniformisé, c’est certainement la plus grande aventure et le plus grand défi que l’on puisse individuellement et collectivement se donner.
14h30-16h00 Manifeste Utopia 1/3 Débats
Votes  sur les amendements
16h00-16h30 Pause
16h30-18h00 Manifeste Utopia 2/3 Débats
Votes  sur les amendements
En parallèle, séquence de 14h30 à 18h organisée par les convivialistes et l’archipel
14h30-18h00   (en parallèle  semi plénière)
Premières approches de la convergence
Pourquoi les multiples réseaux civiques dont nous représentons un certain nombre semblent-ils incapables de faire émerger un projet de société partagé ; susceptible de recueillir l’assentiment d’une majorité de Françaises et Français et de servir de base à de possibles victoires électorales ?
Où il sera dressé (en première conclusion d’un travail préparatoire déjà amorcé) un premier bilan :
1°) des points d’accord, des différences et des divergences éventuelles   entre nos différents réseaux ;
2°) des raisons de leurs échecs respectifs ;3.  Des raisons d’espérer pouvoir les surmonter en s’organisant mieux.
Y interviendront : Alain Caillé, Mathilde Imer ( visio), Erwan Lecoeur, Thierry Salomon, Hugues Sibille, Roger Sue, Patrick Viveret, Denis Guenneau etc.
18h00-19h30 Projet de société : débats autour de mesures « basculantes »  1/2
   • Présentation préalable du mouvement Convivivialiste par A. Caillé
   • Le revenu universel (Léon Régent  ),
• La création d’une monnaie fiscale (B. Théret),
• L’instauration d’un Pass-kwh (Denis Consigny).
Animation : Geneviève Azam
Qualifions de « basculantes » des mesures qui changent en profondeur la donne sociale, économique ou politique (comme le RMI ou la CSG en leur temps, par exemple) et qui, une fois adoptées, paraissent tellement évidentes que nul ne songe à les remettre en cause, à faire machine arrière, alors pourtant qu’on ne les croyait même pas imaginables ou réalisables avant. Les deux Manifestes convivialistes ont explicité les principes généraux auxquels devrait obéir tout projet politique visant à éviter les catastrophes (environnementales, climatiques, humaines, économiques sociales, morales, etc.) qui s’annoncent. Il faut maintenant aller plus loin et se demander quelles propositions politiques concrètes, adaptées à la situation de chaque pays (la France, ici, en l’occurrence), pourraient contribuer à l’avènement d’une société plus conviviale et résiliente. Elles sont, évidemment, très nombreuses. Essayons de cerner certaines de celles qui iraient le plus à la racine des problèmes, les plus basculantes :
19h30-20h30  Dîner
20h40-21h00 :  Intervention (à distance) de la réalisatrice Eliza Levy
Présentation du documentaire « Composer les mondes » 
21h00-21h30 Bilan du dernier mandat et profession de foi du prochain mandat (sous réserve)
21h30 – 22h30 :   Manifeste Utopia 3/3 Débats
Votes  sur les amendements
22h30-23h30   Documentaire « Composer les mondes » sur la pensée de Philippe Descola.
Projection débat : Film réalisé par Eliza Levy
A partir d’où repenser notre monde pour le transformer ? Philippe Descola a consacré sa vie d’anthropologue à étudier comment les humains composaient leurs mondes ; parti d’Amazonie il a tourné son champ de recherche vers l’Europe, afin de comprendre comment nous, les modernes, avions pu rendre la terre de moins en moins habitable. Le film l’emmène incarner ses idées, en dialogue avec les non-humains tout autour de nous, au cœur d’une expérience sociétale unique au monde, en France, à Notre-Dame-des-Landes. Là, sur et avec la terre sauvée du béton, en lieu et place d’un aéroport pharaonique, se déploie une nouvelle composition du monde.
Échappées belles
23h30-jusqu’au bout de la nuit….
Astronomie : à confirmer
Tai-Chi : Dominique Faluomi
Poésie : à confirmer
Vendredi 21 octobre 2022
8h15-9h00 :   le Yoga avec Fabienne
9h30-11h00  Sessions pédagogiques et ateliers
   1- Atelier Municipalisme                             Atelier animé par Elisabeth Dau
   2- Atelier Agriculture – Livre collectif en     cours
Atelier animé par Pierre Lucot/ Jean Pierre Hardy
 3- Atelier débat Nucléaire – Livre collectif en cours                                                   Atelier animé par Daniel Sportes et Denis vicherat
4- Atelier formation « Émotions et Nature » (sous réserve)
Atelier animé par Anthony Foussard et Hèlene
5- Atelier Formation « La fresque du climat » (sous réserve)
 6- Atelier « Le Jeu de la ficelle sur la forêt Amazonienne », par l’association Guayusa                                                   Atelier présenté par Chloé Lebris et Agathe Neveu.
   7- Atelier : préparation de la plénière convergence
 Atelier animé par Thierry Salomon, Alain Caillé, Patrick Viveret 
 
11h15-12h30   Projet de société : débats autour de mesures « basculantes » 2/2
   • La réduction du temps de travail (Céline. Marti), 
   • Réformer la comptabilité (Dorothée Browaeys)
   • La réforme de l’entreprise (Thomas Coutrot),
Animation : Alain Caillé
12h30-13h30  Déjeuner
13h40-15h00  Agir pour un monde habitable… en préservant la ressource en eau
Intervenante : Emma Haziza, Hydrologue
Va-t-on bientôt manquer d’eau ?  « On voit partout une dégradation massive des terres avec des conséquences sur le cycle de l’eau », précise Emma Haziza. « Si l’on perd cet apport et que les sols ne retiennent plus et ne permettent plus le déroulement de ce cycle, vous perdez la capacité des continents à conserver cette eau qui finit dans l’atmosphère et les océans. » Une eau perdue et que l’on retrouve « en précipitations diluviennes », explique-t-elle. Tous les territoires ne sont pas confrontés de la même façon à ce problème. En France, on l’a constaté, « dès qu’arrivent des vagues de chaleur et des canicules, on a des sécheresses éclair et des territoires qui basculent. Ces dernières années, « des territoires ont dû être alimentés par des camions citernes », et « tout le monde n’est pas logé à la même enseigne », estime Emma Haziza, rappelant qu’un européen consomme réellement entre 5.000 et 7.000 litres d’eau par jour, en comptant « l’eau cachée dans nos modes de consommation ».  
 
15h15-16h45 : Agir pour un monde habitable… en s’appuyant sur une nouvelle classe écologique ?
Intervenant.es : Bruno Latour (à distance), Marc Humbert, Alain  Coulombel, Christophe Fourel,  Sophie Wahnich 
Animation : Denis Vicherat
16h45-17h00: Intervention du Collectif des Sans Papiers 75
17h00-17h45 : Pause
17h45-18h00 : Pastille Jean-Pierre Lancry / Eco Syndicalisme
18h00-19h30 :   Agir pour un monde habitable… grâce à notre assiette
Intervenant : Philippe Pointereau, Solagro.
Peut-on lutter contre le changement climatique, améliorer le revenu des agriculteurs, restaurer les écosystèmes, intégrer le bien-être animal, garantir la qualité des produits, améliorer la santé des consommateurs, offrir saveurs, terroirs et paysages ? le tout en solidarité avec le reste du monde. 
La liste est longue des injonctions souvent contradictoires adressées à l’agriculture. Le scénario Afterres2050 exercice de prospective portant sur le système alimentaire français – du champ à l’assiette – permet de poser, les bases physiques – limites et possibilités – du débat à ouvrir. 
SOLAGRO propose une « assiette Afterres 2050 » qui tente de concilier ces différents impératifs.
19h30-20h30 : Dîner
20h45-22h30    Agir pour un monde habitable… grâce au ré-ensauvagement
Intervenant.es : Francis Hallé (sous réserve), Dominique Bourg, Béatrice Kremer-Cochet (sous réserve), Gilbert Cochet (sous réserve).
Plusieurs projets d’importance propose un ré-ensauvagement de notre espace :
L’association Francis Hallé propose un projet de création d’une grande forêt primaire en Europe de l’Ouest « Sur un espace de très grande dimension, en Europe et en France en particulier, ce sera une forêt intacte, espace de nature libre croissant de manière autonome, développant et renouvelant, sans intervention humaine, sa flore et sa faune. Nous agirons pour que soient créées les conditions concrètes (scientifiques, techniques, juridiques, foncières) de son développement et de la constitution d’un réseau de grands espaces naturels intacts. »
Ces projets posent la question de la construction d’un nouveau rapport au Vivant.
22h30-Minuit  Temps culturel à définir
Échappées belles
Minuit-jusqu’au bout de la nuit….  
Astronomie : à confirmer
Tai-Chi : Dominique Faluomi
Poésie : à confirmer
Samedi 22 octobre 2022
8h15-9h00 : le Yoga avec Fabienne
9h30-11h30  Agir pour un monde habitable… en réinventant la démocratie 
Intervenant.es : Geneviève Azam, Ahmet Insel (sous réserve), Erwan Lecoeur (sous réserve),  Edgar Morin (sous réserve), Patrick Viveret, Marie Pochon (sous réserve).
Animation : Alain Caillé
Nous plaçons nos espoirs sur l’idéal d’une démocratie universalisable parce que refondée et revivifiée. Le moins qu’on puisse dire c‘est que le cours du monde actuel ne semble pas nous donner raison. Partout dans le monde, c’est bien au nom de la démocratie qu’on s’insurge contre les dictatures, mais ces insurrections échouent presque toujours et portent au pouvoir des régimes de plus en plus dictatoriaux. Plus grave encore ; dans les pays dits démocratique, les peuples (et les jeunes notamment) croient de moins en moins en elles et plébiscitent, là aussi, des dictateurs plus ou moins puissants ou déguisés. Pourquoi ? Parce que la démocratie se révèle impuissante à lutter contre les effets de la mondialisation et du dérèglement climatique ?  Quelles raisons pourrions-nous avoir d’espérer malgré tout ?
11h30 – 12h30  Présentation de la Librairie Utopia comme nouveau                       lieu du « buen vivir » 
                  Point sur les Editions Utopia
                  Présentation du nouveau livre paru aux éditions Utopia :  
                  Le bien-être, un projet politique,  par Atte Oksanen.
12h30-13h30  Déjeuner
13h45-15h00  Agir pour un monde habitable… en s’appuyant sur une nouvelle pédagogie alternative
Intervenant.es : Jean Lesage, Hélène Lonza
Si l’on en croit les résultats des évaluations internationales, notre école républicaine ne tient pas ses promesses. Pire, elle accentue des écarts insupportables entre nos enfants selon leurs origines sociales. Mais les difficultés de notre école ne tiennent pas seulement à des choix pédagogiques trop éloignés des besoins naturels des enfants ; elles tiennent aussi au fait que ses visées sociale et politique sont trop souvent négligées. 
Hélène Lonza et Jean Lesage défendent la mise en place d’une école avec une nouvelle pédagogie active : « Cette école qui éduque le désir de prendre part au monde et d’en prendre soin par la puissance créatrice du travail, cette école qui lie ses enseignements à la vie dans toute sa complexité, cette école qui fait faire l’expérience de la coopération, c’est celle que nous voulons. C’est celle que nous tentons de mettre en œuvre par nos choix pédagogiques. » En s’appuyant sur leur expérience d’enseignants et sur le projet de l’école expérimentale de Mons en Baroeul, ils exposent leurs pratiques et dessinent le profil d’une école innovante, audacieuse et ambitieuse, permettant la réussite de tous. – Innovante parce qu’elle prend en compte les représentations, les propositions et les créations des élèves pour construire avec eux les concepts, les notions, les connaissances, en organisant l’acquisition des savoirs de manière coopérative. – Audacieuse parce qu’elle prend en compte la vie des élèves, leurs expériences, leur curiosité naturelle. Elle nourrit leur motivation par un milieu éducatif propice aux recherches et aux tâtonnements indispensables à l’acquisition des savoirs. – Ambitieuse parce qu’elle veut la réussite de tous les élèves tout en reconnaissant leur individualité.
en parallèle de 13h45 à 15h15 ( en pointillé) : atelier préparation de la plénière convergence  de 15h15
15h00-16h30 Agir pour un monde habitable… en s’inspirant de la Nature 
Intervenant.es : Olivier Hamant, chercheur à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, Sociologue et politologue, Kalina Raskin CEEBIOS (sous réserve)
16H30-17h00 :  Pause
17H00-18h30 : Agir pour un monde habitable…en organisant la convergence de la société civique 
Séquence plénière proposée par les Convivialistes et les Archipels 
Synthèse et conclusion des séances du jeudi et du vendredi consacrées à l’élaboration de nos convergences et de leur possibles extensions. Avec les participants des séances précédentes et d’autres (Alain Caillé, Mathilde Imer, (en visio) Erwan Lecoeur, Thierry Salomon, Denis Guenneau, Geneviève Azam, Hugues Sibille, Roger Sue, Patrick Viveret, etc.)
Convergences, divergences et points aveugles entre nos réseaux De l’émergence de l’écologie politique en 1972 à la récente primaire citoyenne, nos réussites et nos échecs. Quelles convergences et divergences entre les mouvements citoyens entre eux ? Quels rapports avec le monde politique institutionnel ? Quelles orientations pour les 3/5 ans à venir ?
18h30-19h30  Agir pour un monde habitable… en construisant une société monde 
Le tour du Monde d’Utopia
(19h30 : Fin du vote)
19h30-20h30  Dîner
20h45 :   Proclamation des résultats du vote
21h00-21h30        Agir pour un monde habitable… en changeant le monde 1/2
Au niveau international
Un « direct surprise » avec le Ministre du Burkina Faso (sous réserve)
21h30-23h30  Agir pour un monde habitable… en changeant le monde 2/2
Au niveau local
Intervenant.es : Eric Piolle Maire de Grenoble (sous réserve), Fanny Lacroix Maire de Châtel-en-Trièves (sous réserve) , Cédric Szabo DG des Maires Ruraux de France, Marie Pochon, Députée (sous réserve).
Animation : Elisabeth DAU
Échappées belles
23h00-jusqu’au bout de la nuit….  
Astronomie : à confirmer
Tai-Chi : Dominique Faluomi
Poésie : à confirmer 
Dimanche 23 octobre 2022
 
8h15-9h00 : le Yoga avec Fabienne
Et maintenant ?
9h30-10h45  Sessions pédagogiques et ateliers
 
Atelier opérationnel 1: s’inscrire dans la vie des 2 nouveaux projets Utopia
L’Institut de Formation, la librairie Utopia
 
Atelier opérationnel 2 :  Vers la mise en œuvre concrète d’une éducation populaire par les groupes locaux Utopia
 
Atelier opérationnel 3 :  Utopia, nouvel acteur pour la promotion d’une pédagogie active (sous réserve)
 
Atelier opérationnel 4 :  Construction de la feuille de route de la convergence entre nos réseaux et d’autres
Animation : Marc Humbert
 
11h00-11h30 : Présentation et adoption du projet de déclaration d’alliance et de feuille de route de la  convergence de nos réseaux
Vers une reliance des Convivialistes, des Archipels « Jours heureux » et « De l’écologie et des solidarités » et du Mouvement Utopia, et bien au-delà…
 
11h30-12h30 : Comptes rendus d’ateliers
12h30-12h45 : Conclusion de l’UE

 

12h30-13h30  Déjeuner