Crise du capitalisme : Utopia s’oppose fermement au report du Congrès de Reims

octobre 14 19:05 2008 Imprimer cet article

Alors que certains au parti socialiste s’interrogent sur la pertinence de leurs motions au regard de l’ampleur de la crise du capitalisme et envisagent un report du congrès de Reims, Utopia considère qu’un tel ajournement démontrerait que les responsables socialistes fuient devant leurs responsabilités.

Bien au contraire, le mouvement transpartis UTOPIA, qui défend dans sa motion le dépassement du système capitaliste, rappelle qu’il demande un débat au PS sur la crise actuelle du système et sur le rapport au capitalisme du PS.

Quel meilleur moment que la préparation du congrès pour avoir ce débat ?

En effet, alors que la plupart des responsables socialistes considèrent que l’enjeu du congrès est avant tout la question du « leadership », Utopia tient à rappeler que les statuts du PS prévoient 2 votes distincts : un vote le 6 novembre (sur les motions) pour définir l’orientation politique, et un vote le 20 novembre pour désigner les dirigeants du parti au niveau national, fédéral et local.

L’enjeu du congrès de Reims n’est pas la définition d’un projet ou d’un programme de gouvernement pour le parti socialiste. Il s’agit de sa capacité à anticiper l’évolution du monde, de porter une vision et un projet de société, et non pas d’adapter en permanence son programme en fonction des évènements liés à l’actualité.

A Utopia, nous avons prévu la crise actuelle (relire l’avant propos d’André GORZ de notre manifeste publié chez Parangon) et nous portons un projet de société qui s’inscrit comme une réponse à cette crise du système capitaliste

Le 6 novembre, Utopia appelle les militants du parti socialiste à voter pour des idées radicalement nouvelles et à construire un véritable projet politique alternatif. Face au spectacle dramatique offert par la direction du PS, nous appelons à un vote sanction, un vote de résistance, un vote de conviction offensif lors du prochain congrès.

  Categories: