Retour à la page d’accueil

Plaidoyer politique

  • Le Mouvement Utopia se positionne comme un trait d’union, une passerelle entre les acteurs de la société civile, du monde politique et institutionnel, du monde intellectuel et du monde artistique et culturel.

    Dans ce cadre, notre Mouvement est amené à réaliser des actions de « plaidoyer » en direction des institutions nationales et internationales (CESC, UNESCO, ONU…) mais également vis-à-vis de l’ensemble des acteurs politiques.

    En France, nous avons par exemple rédigé en 2014, 25 propositions citoyennes locales pour les élections municipales à destination des élus et candidats. De même, nous proposons en 2017, 25 propositions citoyennes sur la base des cinq piliers constituants du Mouvement.

    Au niveau international, nous sommes en discussion avec le gouvernement Equatorien et Uruguayen pour défendre la reconnaissance d’un passeport de citoyenneté universelle et un nouveau traité international sur les migrations.

    Ce plaidoyer a été relayé au sein du MOST à l’UNESCO. Par ailleurs, au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, nous avons défendu avec d’autres ONG comme France Liberté la campagne de Rosia Montana (Roumanie) qui se positionne contre l’exploitation d’une mine d’or avec la technique du cyanure.

    De manière plus précise, nous confirmons en France comme à l’international notre stricte indépendance vis-à-vis des partis politiques  et nous rappelons les principes suivants :

    • Le Mouvement UTOPIA ne soutient aucun parti politique et ne soutient aucun candidat aux élections.

    • Le mouvement UTOPIA ne donne pas de consignes à ses adhérent.e.s pour adhérer ou non à tel organisation ou mouvement politique

    • Le mouvement UTOPIA n’est pas éligible au financement public des partis et n’accepte aucune subvention de parti politique