L’écriture inclusive et le « péril (Im)mortel »

novembre 10 12:13 2017 Imprimer cet article

Ces messieurs – et ces quelques rares dames – de l’Académie française ont cru bon de faire « à l’unanimité » une déclaration sur une évolution de la langue qui ne leur sied pas, mais alors pas du tout. Au point de sonner le tocsin : « devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel ».

Oubliant que la langue ne leur appartient pas et qu’ils et elles doivent simplement prendre acte de ses évolutions, les voici hurlant à la mort de La-langue-française, du moins de la leur, et donc d’une manière
de dire le monde, de se le représenter, de le vivre.

Lire la suite

 

Le site des Editions Utopia

 

  Categories: