Vendredi 4 avril 2014

Nous débuterons cette dernière soirée par le court-métrage caustique la prostitution, un métier? réalisé dans le cadre de la campagne les jeunes pour l’abolition, avant de (re)découvrir le formidable film Antonia et ses filles de Marleen Gorris. Alors qu’il a remporté l’Oscar du meilleur film étranger en 1996, il n’a jamais été distribué en DVD en France.

Marleen Gorris nous montre comment plusieurs générations de femmes du 20è siècle peuvent vivre en dépassant le modèle patriarcal.

Pour débattre avec la salle, nous accueillerons Fatima-Ezzahra Benomar du collectif les efFRONTé-e-s ainsi que Typhaine D, comédienne et metteuse en scène.

 

La prostitution, un métier?

La prostitution, un métier?

Réalisé par Frédérique Pollet-Rouyer

Produit par Osez Le Féminisme! et Mu Production, 2013

9 minutes

une jeune fille en réorientation scolaire, se voit proposer par la conseillère d’éducation, une formation « porteuse »

 

 

Antonia et ses filles

Oscar du meilleur film étranger en 1996

Antonia et ses filles

Réalisé par Marleen Gorris

Avec Willeke van Ammelrooy, Els Dottermans et Veerle van Overloop

Produit par Bergen, Prime Time, Bard Entertainments et NPS, 1995

102 minutes

 À la fin de la guerre, Antonia rentre avec sa fille Danielle au village où elle est née, aux Pays-Bas. Les deux femmes fonderont une grande famille élargie de type matriarcal. Pendant les quarante années racontées par le film il arrive de tout : amours, mort, travail, religion, sexe, haine et vengeance, mais aussi philosophie, courage et poésie. Un matin Antonia se réveille en sachant que ce jour sera le dernier de sa vie. Elle réunit tout son « clan » et s’éteint entourée par ses chers.